C.H.B.S - Projets Scorff - Kerlivio - Les enjeux : nouvelles organisations et dynamique territoriale

C.H.B.S – Projets Scorff – Kerlivio – Les enjeux : nouvelles organisations et dynamique territoriale

Le Centre Hospitalier de Bretagne Sud est l’établissement public de référence sur le territoire de santé Lorient – Hennebont – Quimperlé. Il est présent sur les activités de médecine, de chirurgie, d’obstétrique, mais aussi de soins de suite et de soins aux personnes âgées dépendantes. Établissement public de santé intercommunal, le CHBS a été créé suite à la fusion des établissements de Lorient et d’Hennebont décidée en 1996 et mise en oeuvre en 1997. Organisé en 7 pôles d’activités cliniques et médicotechniques, le CHBS a décidé d’investir pour l’avenir avec plusieurs opérations majeures. Sur Lorient, les activités médicales et chirurgicales vont être regroupées sur le site de l’Hôpital du Scorff dont la deuxième phase sera terminée en 2013. Sur Hennebont, l’objectif était de concevoir sur un site unique, une structure de proximité regroupant les activités gériatriques et de réadaptation jusqu’à présent réalisées dans deux bâtiments distants. Dès la fin des années 90, le CHBS a commencé à réfléchir à sa restructuration, l’établissement étant réparti sur plusieurs sites et certains bâtiments étant devenu vétustes malgré les nombreuses réhabilitations au fil du temps. L’insuffisance des surfaces disponibles et l’hétérogénéité des ouvrages rendaient impossible une démarche de restructuration lourde. Dans ce contexte, le regroupement des activités de court séjour et le plateau technique sur un seul site et dans un nouvel établissement s’est imposé. Le site choisi, celui de l’ancien hôpital maritime, présente plusieurs avantages. Le nouvel hôpital est ainsi bien inséré dans le tissu de l’agglomération ; il est facilement accessible par les transports en commun. Le projet s’est décliné en deux phases. La première phase, Scorff 1, comprenait la reconstruction et l’extension du bâtiment existant pour y implanter le pôle femme-mère-enfant. La seconde phase, Scorff 2, porte sur la construction du nouvel établissement qui va accueillir dès l’année prochaine les autres activités dont le plateau technique (bloc opératoire, laboratoire, imagerie, pharmacie, stérilisation…). Avec ces réalisations, le CHBS a pour ambition de « réaffirmer sa vocation d’établissement de référence du territoire de santé n° 3 ».

Publié dans le Grands Reportages, Numéro 24 - Juin 2012. Avec ce permalien.