• La 2ème Biennale internationale des arts visuels à l’Hôpital

    Art dans la Cité a créé en 2009 le premier Festival des arts visuels en Europe et a souhaité pérenniser cette action qui accroît la nécessité et la compréhension de l’importance de l’art à l’hôpital. Cette année, Art dans la Cité propose la seconde édition, le festival devenant pour l’occasion la Biennale internationale des arts visuels à l’hôpital. Suite à des résidences organisées en 2011 et 2012 dans sept hôpitaux européens, des œuvres ont été réalisées par de jeunes créateurs au parcours artistique déjà reconnu. Des créations originales spécifiquement conçues pour ces établissements.

  • Nouvel hôpital de Calais : Un hôpital à la pointe de la modernité

    Au fil des années, le Centre Hospitalier de Calais n’a eu de cesse d’évoluer, afin d’offrir à la population du Calaisis un service public de qualité. Le projet du nouvel hôpital a été officiellement lancé en 2000 lors de la signature du contrat d’objectifs et de moyens, dont les principaux axes concernaient le renforcement des capacités d’accueil, le développement d’activités nouvelles, le renforcement du plateau technique et la reconstruction du centre hospitalier. Depuis cette date, le projet a connu plusieurs étapes : le choix du site du Virval en 2002, l’étude et l’analyse des projets en 2003, la désignation de l’architecte lauréat, l’obtention du permis de construire et en décembre 2008, le feu vert du ministère de la Santé.

  • CHS du JURA : Une prise en charge complète en psychiatrie pour le Jura

    Le Centre Hospitalier Spécialisé (CHS) du Jura est un établissement public de santé mentale qui assure une prise en charge complète en psychiatrie, étendue à toute la population du département du Jura. L’établissement propose également une offre d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes. Le site principal du CHS du Jura est situé à Dole Saint Ylie, à proximité du centre ville et de Choisey. C’est sur ce site historique que se concentre l’essentiel de l’offre de soins en hospitalisation complète

  • Double enjeu pour la modernisation du CH de Givors

    Depuis plusieurs années, le CH de Givors s’est engagé dans une politique de restructurations, la dernière étape en date étant la construction d’un nouveau bâtiment d’hospitalisation. C’est un hôpital quasiment neuf qui va être reconstruit, accompagné d’un pôle logistique et énergie regroupant pharmacie, magasins, services techniques. Le nouveau bâtiment va regrouper 125 lits en médecine, en SSR ainsi qu’un pôle ambulatoire (consultations, explorations fonctionnelles, hospitalisation de jour, etc.). Un pôle gériatrique de 200 lits et places sera également construit, le Centre Hospitalier remplissant également le rôle de tête de file de la filière gériatrique Sud Rhône.

  • Groupe Hospitalier du Havre : Hôpital de référence du territoire de l’Estuaire

    Le Groupe Hospitalier du Havre est l’hôpital de référence du bassin de l’estuaire de la Seine. Il couvre les besoins de la région ouest Normande et la zone périphérique de Pont-Audemer en basse Normandie. Le Groupe Hospitalier est réparti sur plusieurs sites géographiques. Le nouveau projet médical de l’établissement s’organise autour de quatre axes stratégiques (…)

    • Revue Architecture Hospitaliere

  • Médico-social

    L’actualité médicale et organisationnelle des établissements médico-sociaux

    Hôtellerie

    L’actualité de la restauration en santé et des nouveaux concepts hôteliers en milieu hospitalier

    Mère Enfant

    Constructions et restruc- turations des pôles Mère- Enfant et focus sur la prise en charge de la mère et de l’enfant

    Technologie

    L’actualité des nouvelles techniques et technologies dédiées à la santé

    Grands Reportages

    Toute l’actualité des établissements hospitaliers et des acteurs qui les font vivre !

    Humanitaire

    Portraits et témoignages de personnes qui viennent en aide aux plus fragiles et aux plus démunis

  •  
  • Septembre 2012 – Editorial

    En 2060, un tiers de la population française aura plus de 60 ans et, dans ce contexte, la dépendance est devenue l’un des enjeux majeurs de notre société. Selon l’Insee, en 2006, 800.000 personnes étaient concernées, elles seront 1,2 million en 2040.

    Aujourd’hui, la France possède un système de prise en charge de la dépendance reposant essentiellement sur un principe de solidarité visant à assurer une prise en charge de qualité tout en tenant compte des choix de vie de chacun. Mais de nombreuses associations ainsi que des familles ont souligné les carences de ce système qu’elles jugent trop complexe et insuffisamment organisé autour des réels besoins des personnes dépendantes. Les problèmes d’autonomie que connaissent ces personnes dans leur quotidien sont souvent pris en charge par les familles.

    « En ce temps-là, la vieillesse était une dignité ; aujourd’hui, elle est une charge.…»
    François René de Chateaubriand

    Des aides financières comme la prestation de compensation du handicap (PCH) ou encore l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) existent pour compenser certaines situations. Mais la prévention et la coordination des différents intervenants doivent encore être améliorées. Vivre à domicile ne doit pas être synonyme de confinement ou d’isolement. C’est toute une organisation sociale à revoir et à adapter.

    Certes, il existe des solutions au travers des sociétés de service à la personne ou encore de structures d’accueil moins médicalisées permettant d’assurer aux personnes les plus fragiles des services de soins et d’aides dans la vie quotidienne.

    Les politiques se sont emparés du dossier et un grand débat autour de la dépendance a même été lancé en 2011. Malheureusement, les récentes échéances électorales n’ont pas permis de faire avancer ce dossier, et la réforme a été abandonnée. Pourtant, les pouvoirs publics vont devoir rapidement s’emparer du sujet face au vieillissement rapide de la population française…

    La rédaction d’Hospital Partenaire invite tous les professionnels, issus ou non du monde hospitalier, à partager dans ses colonnes toutes les réflexions permettant de mieux diffuser l’information et de faire avancer ce débat d’intérêt public dont nous sommes tous les acteurs.

    David Entibi
    Directeur de publication

  •