(c) Loïc Barbado

Extension de l’hôpital Jacques Coeur de Bourges : adapter l’établissement aux besoins de la population du Cher

Le Centre Hospitalier de Bourges est l’établissement de référence du département du Cher, un hôpital qui a une vocation généraliste avec des secteurs de MCO et de gériatrie assez développés. L’établissement déploie ses activités sur deux sites : le Centre Hospitalier Jacques Coeur et l’hôpital Taillegrain. Ce dernier est davantage orienté vers l’accueil et l’hébergement de longue durée et temporaire des personnes âgées. En novembre 1994, l’ouverture de l’Hôpital Jacques Coeur a permis d’améliorer les conditions d’accueil et d’hébergement des patients mais aussi de renouveler et de compléter le plateau technique médical et de le doter d’équipements de pointe, et, enfin, de mettre à la disposition des services, des installations allégeant la pénibilité du travail. Sur le site de l’hôpital Jacques Coeur se trouvent ainsi regroupés les services de court séjour, soins de suite et réadaptation, rééducation, d’accueil des urgences, le plateau technique, les services médico-techniques, les consultations externes, le service de soins infirmiers à domicile pour personnes âgées, et le SAMU Centre 15, l’Etablissement Français du Sang – Centre Atlantique.

Le Centre Hospitalier Jacques Coeur s’est engagé dans une vaste opération d’extension pour renforcer son offre de soins. Un premier bâtiment de 5 niveaux est ainsi construit devant l’actuelle entrée principale : il sera dédié à la cardiologie et aux SSR. Un second bâtiment est également en construction depuis le début de l’année. Composé de deux niveaux, il accueillera les consultations d’ophtalmologie et un espace interventionnel dédié à la chirurgie de la cataracte. En parallèle à cette opération d’extension, plusieurs installations techniques sont en cours de renouvellement, notamment les installations électriques, les groupes de froids et de la manutention lourde automatisée. Après le déménagement des services dans les nouveaux locaux, les espaces libérés permettront d’engager une restructuration de l’existant.

Par ailleurs, depuis le mois dernier, le CH de Bourges a un nouveau directeur. Agnès Cornillault, ancienne directrice des ressources humaines (DRH) du CHU de Tours, a pris la succession de Raoul Pignard, muté comme directeur du centre hospitalier de Chartres en début d’année, et dont l’intérim était assuré depuis par Philippe Allibert.

Publié dans le Grands Reportages, Numéro 28 - Sept 2013. Avec ce permalien.