CHU de Pointe-à-Pitre : un nouvel hôpital en Guadeloupe pour mieux répondre aux défis de demain

Le CHU de Pointe-à-Pitre est l’établissement de référence dans l’organisation du système de santé guadeloupéen mais également le plus petit des CHU français. Il s’agit d’un hôpital aux contraintes multiples, dont la principale est son éloignement avec ses fournisseurs ou avec l’information. Les caractéristiques climatiques et géographiques de la région impactent également l’établissement.

Le CHU de Pointe-à-Pitre fait face à des épisodes épidémiologiques cycliques (grippe, bronchiolite, dengue, chikungunya, etc.), et est fortement exposé au risque sismique. L’hôpital étant la seule réponse de la région pour l’ensemble de la population dans de nombreux domaines, les contraintes géographiques l’empêchent, en cas de problème, de fermer une unité pour réorienter le patient vers d’autres structures.

Aujourd’hui, le CHU de Pointe-à-Pitre est engagé dans un ambitieux projet de reconstruction. Une opération rendue nécessaire par l’état actuel de son infrastructure. Construit à la fin des années 70, l’établissement souffre de vétusté en raison de problèmes de maintenance. De plus, il est classé en risque sismique majeur et ne répond plus aux normes actuelles.

La construction du nouveau CHU de Pointe-à-Pitre / Abymes est un projet majeur pour la Guadeloupe. Cet hôpital de nouvelle génération s’inscrit dans une perspective d’avenir en associant, dans une rare clarté, l’efficacité médicale et la qualité d’accueil. L’ensemble du projet de l’équipe d’Architecture-Studio propose une symbiose entre la performance technique et la culture guadeloupéenne.

Adapté au climat et au mode de vie insulaire, le nouveau CHU de Pointe-à-Pitre / Abymes sa été conçu comme un hôpital « des extrêmes », qu’ils soient sismiques, cycloniques ou sanitaires.

 

Publié dans le - Numéro 35 - Automne/Hiver 2015/2016, Collection, Grands Reportages, avec les mot(s)-clef(s) , , , , , , . Favori avec ce permalien.