[© mystock - Fotolia]

La médecine du XXIe siècle

Visions de la médecine du XXIème siècle de Guillaume Lavergne, Président de la Commission Médicale d’Établissement de l’Hôpital Jean Hameau et Eric Tardat, Vice-Président de la Commission Médicale d’Établissement de la Clinique d’Arcachon, établissements regroupés au sein du Pôle de Santé d’Arcachon (Architecture Hospitalière n°9, Hiver 2014)

É.T : « La médecine est en perpétuel mouvement. Son évolution dépend des avancées technologiques, ainsi que des contraintes administratives, tutélaires, sociétales et démographiques, mais aussi de nos besoins de formation. J’espère que cette médecine sera pérenne au regard de ces différentes contraintes. La médecine française doit rester l’une des meilleures au monde, comme elle l’a toujours été. »

G.L : « La médecine évolue vers une approche de plus en plus technique et de moins en moins humaine. Désormais, nous privilégions la qualité du plateau technique, la rapidité de la prise en charge et la réduction des hospitalisations avec le développement de la chirurgie ambulatoire et de l’HAD. Nous perdons progressivement le caractère humain de la médecine. Les médecins deviennent des techniciens et consacrent moins de temps à l’accompagnement de la personne malade. Tout cela en raison de contraintes financières : si la médecine n’a pas de prix, elle a un coût ! »

 
Publié dans le Dossier Special, Numéro 36-37 - Printemps/Eté 2016, avec les mot(s)-clef(s) , , . Favori avec ce permalien.