[© alphaspirit - Fotolia]

L’hôpital numérique de demain

L’hôpital numérique de demain pour Jean-Philippe Descombes, directeur du pôle Système d’Information et d’Organisation du CHU de Grenoble (Hospital Partenaire n°29, Automne 2013)

« L’hôpital numérique doit être « intelligent », c’est le premier enjeu ! Il faut sérieusement se pencher sur à quoi sert et à qui doit répondre le système d’information, sans tomber dans l’approche dogmatique. Un brin de modestie et beaucoup de pragmatisme dans nos velléités du tout informatique et numérique car, pour avoir moi aussi souvent pêché par tropisme, sont indispensables pour éviter la dérive « technicienne » au profit de l’appropriation et la nécessité de laisser du temps aux organisations de se transformer.

Sous ces conditions l’hôpital numérique deviendra réalisable, la technologie étant devenue mature et fiable, facile à construire car les axes de progrès ou les attentes sont tellement nombreux, que les projets ne manquent pas pour dématérialiser et moderniser nos procédures. L’hôpital numérique en permettant de simplifier les procédures et en réussissant le- virage d’Internet nous donne à imaginer le potentiel que le téléphone portable couvrira pour finir par s’imposer comme le support intégré « exclusif » pour nos communications et nos échanges d’informations.

Cette importante mobilité est un aspect de la révolution des systèmes d’information auquel nous ne sommes pas encore totalement prêts et adaptés. De même que notre modèle de financement n’est en rien cohérent avec les applications disponibles sur téléphones, pour lesquels le « pay as you use » s’impose. Parallèlement au développement d’Internet,nous allons assister à un développement massif de la téléconsultation qui va entraîner un fort enjeu de positionnement concurrentiel des établissements publics. Pour rester présents, nous devons accepter d’évoluer rapidement ! »

Publié dans le Non classé, Numéro 36-37 - Printemps/Eté 2016, avec les mot(s)-clef(s) , , , . Favori avec ce permalien.